Tuesday, 11 August 2015

La tradition des Perséides

Les Perséides sont ici!!! Les Perséides… Les Persé… La pluie d’étoile filante annuelle visible depuis l’hémisphère nord qui a lieu à la mi-août! Elle est appelée ainsi car son arrivée coïncide avec l’apparition de la constellation de Persée et semble presque en émaner. Cette manifestation céleste s’explique par l’orbite terrestre qui traverse les débris que laisse sur sa trajectoire la comète Swift-Tuttle. À vrai dire, on peut en apercevoir les effets presque tout l’été (fin juillet à fin août) mais les nuits les plus actives sont celles entre le 11 et le 13 août.
Photo des Perséides prise en 2012 au Wyoming
Depuis que je suis toute jeune, la nuit des Perséides fait partie de ma réalité. Je ne réalise que depuis peu de temps que peu de gens savent même qu’un tel phénomène existe. Mon père s’est toujours intéressé à l’astronomie et m’a transmis cette passion. Je pourrais passer des heures à observer les étoiles. Observer les constellations, chercher des satellites, déterminer s’il s’agit d’une étoile ou d’une planète, reconnaître la forme de la voie lactée, ces gestes faisaient partie de mon quotidien quand j’étais enfant. De la même façon en hiver j’adore lever les yeux vers le ciel pour observer des aurores boréales. Et puis tant qu'à avoir la tête en l'air, j’adore aussi observer les phénomènes météorologiques comme les orages ou les formations nuageuses, autre legs de mon père. Y’a quand même des avantages à être capable de voir un squall arrivé d’avance!

Mais pour revenir aux Perséides, il y a d’autres raisons qui expliquent qu’il s’agit d’une quasi-tradition familiale. La raison principale est que le 12 août est la date de naissance de ma sœur, Jolène. C’était notre façon toute simple de veiller jusqu’à minuit pour lui souhaiter une bonne fête! En plus, notre parenté de Montréal était souvent dans le coin pour le Festival Acadien et nous passions donc ce moment de relaxation et d’émerveillement en bonne compagnie. Enfin, nous avons toujours été choyés par notre emplacement. Le chemin des chalets n’est même pas agrémenté de lumières en bordure de route donc lorsque les lumières du chalet sont éteintes, le ciel est à nous!

Je me sens un peu démunies cette année. Les conditions pourraient être idéales comme on a pratiquement une nouvelle lune. Par contre, les conditions météorologiques vont peut-être nous jouer des tours comme on nous annonce une couverture nuageuse à partir du 11 au soir. De la même façon, non seulement suis-je loin de ma famille et non seulement le 11-12 sont des jours de semaine, mais en plus je vis en ville où la pollution lumineuse vient m’empêcher de pouvoir pleinement profiter de l’expérience. Comme à chaque année, je vérifie quelle soirée sera la meilleure des deux et on me dit qu’en 2015, le meilleur temps sera entre 2h30 et 5h dans la nuit du 12 au 13 août. D'autres sites mentionnent la période juste avant l'aube le matin du 11 et du 12 août. Difficile de s'entendre...

J'ai pris la peine de me lever la nuit dernière pour essayer d'en voir quelques-unes et, malgré que j'étais à Moncton, j'ai quand même pu en apercevoir neuf en moins d'une demi-heure. Ça semble stupide mais juste cette petite demi-heure, dehors à regarder le ciel étoilé m'a rendu tellement heureuse! Comme quoi ça ne me prend vraiment pas grand chose... Stargazing! Ça fait partie de qui je suis et ce n’est pas à veille de changer. Raison de plus pour aimer l’été! Regarder le ciel est hypnotisant. C’est troublant mais aussi inspirant. On pourrait facilement s'y perdre!
Relationship goal right here!
Stargazing : Je ne pourrai assez vous inviter à le faire. Enjoy the show!!!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email