Monday, 29 February 2016

And the Academy Award goes to...

Février, le mois de l’année le plus court mais, si vous me demandez, celui qui semble le plus long et pénible! Heureusement, la gang sait comment prévenir les risques élevés d’ennui en organisant toute sorte d’activités sociales. Celle que je préfère en ce mois « d’hiver » (quel drôle de température nous avons cette année) est de loin notre Oscar Party! Les 88e Academy Awards viennent de passer et voici mon 5 cents sur la soirée.
Premièrement, j’ai dû m’absenter quelques heures pour une obligation de travail donc je n’ai pu me lancer dans les préparatifs habituels pour offrir à nos invités un délicieux food pun. D’ailleurs, j’ai à peine eu la chance de tous les contempler convenablement comme je suis arrivée après le début de la cérémonie donc mon attention était dirigée ailleurs. Tout était délicieux par contre donc bravo tout le monde! Nous avons encore eu une belle participation cette année avec nos habitués et deux nouveaux visages. Contente de voir que la participation au « semi-formel » optionnel a été plus importante que l’année précédente. Notre salon était super glamorous! Enfin, nous nous sommes tous prêtés à l’exercice de noter nos prédictions dans le but de remporter une pile de film contenant des bons et... well des pas mal moins bons titres.
So much glamorous glam!
Je suis partagée quant à la place que la controverse entourant le #OscarSoWhite a pris dans l’événement. Je félicite l’initiative d’adresser l’éléphant dans la salle (il y avait aussi un ours d’ailleurs… méchant cirque!!!! HA!!!.... Ugh… sorry…) mais je trouve qu’on a mis pas mal trop de focus là-dessus au point où ça aurait pu facilement devenir lourd et répétitif. Il faut savoir balancer un moment donné. Chris Rock a quand même très bien performé comme hôte à mon avis. Les présentateurs étaient aussi très bien, pas de problème de ce côté! J’ai été abasourdie par la performance de Lady Gaga, j’étais très contente de voir BB-8 et R2-D2 monté sur le stage (je tolère C3P0 parce qu’on en a besoin pour traduire les deux autres), on m’a kicker dans la nostalgie avec Woody et Buzz, j’ai détesté voir les Minions, j’ai célébrer la victoire de Leonardo Dicaprio et j’ai tellement pleuré pendant le Oscar Death Reel… Superbe performance de Dave Grohl d’ailleurs.

La plus grande surprise (pour moi) : Spotlight qui remporte Best Picture. Très contente car j’ai adoré le film mais j’avais mis mon vote du côté de The Revenant comme ça semblait vraiment être son année. La « surprise » la plus agréable : Mad Max qui rafle 6 statuettes pour des prix techniques. Surprise est entre guillemet car je leur avais accordé mon vote partout sauf sur costume design and hairstyling. C’était bel et bien mérité. Vraiment fière! La PLUS grande déception (lire ici j’étais PIIIIISSED) : La victoire de Writing’s on the Wall…. BAH WAYONS!!! Le pire c’est que je m’y attendais comme cette chanson a été diffusé PARTOUT et TOUT LE TEMPS et qu’elle est ENVAHISSANTE! On l’a tous eu de pogné dans la tête forever même après la fin des cérémonies. Mais j’ai tout de même changé mon vote avant le début de la remise des prix parce que je croyais que les académiciens sauraient mieux… Ça m’apprendra à avoir foi! Vraiment pas contente!
Enfin, la cérémonie est terminée. Temps de comptabiliser nos points. Avec 14 bonnes prédictions, je suis arrivée deuxième!!! Mike a eu le plaisir de prendre tous les films qu’il ne possédait pas déjà et je recevais donc les autres. J’ai quand même été chanceuse comme j’en ai reçu 8 et il y en a des bons dans le tas. Malheureusement, aucun film ne s’est rendu jusqu’à la troisième marche du podium. Félicitations quand même Amélie pour ta performance!
Encore une fois merci à toutes les personnes qui se sont déplacées et à l’année prochaine!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email