Friday, 11 December 2015

Addiction à l'encre...?

Bonjour, mon nom est Shotgun Godin et j’ai une addiction…

Non je ne consomme pas de drogue. Ok je bois de temps en temps en quantité plus ou moins responsable mais ce n’est pas ça non plus. Non ce dont il s’agit c’est une envie pressante et constante d’avoir plus de tatou! (OMG je suis tu la seule qui trouve ça dégueulasse écrit en français… Come on! Tattoo est way plus cool que tatou…)

Dès le début de mon adolescence, j’ai voulu avoir un tatou. De quoi de niaiseux sûrement comme un dauphin ou une citation qui fait pas de sens. Je n’ai jamais eu le guts de demander la permission à mes parents et honnêtement, j’ai bien fait pour deux raisons : 1) Ils auraient clairement dit non vu la façon dont il réagisse à mes tatous aujourd’hui et 2) Je l’aurais tellement regretté si j’avais été de l’avant avec ces randoms idées de petites fefilles là!
Yeah.. J'aurais fini par regretter quelque chose de même... Plus trop mon style!
Donc c’est à l’âge de….? Damn Je ne suis plus certaine que je me souviens à quel âge j’ai eu mon premier… 22? 23 ans? Wow… Ma mémoire ne s’améliore vraiment pas avec l’âge! Mais bon, ce que je sais c’est que j’ai attendu et j’ai pris la peine de bien y penser. J’ai choisi un endroit facile à cacher et un design qui avait une signification. Même principe pour le deuxième d’ailleurs. Celui-là au moins je sais qu’il a été fait en 2014! Pourquoi pas un petit survol des deux:

Ce que vous voyez ci-dessous, c’est mon tout premier tatou. « Mais quesser ça? » vous me direz… Well c’est de l’hébreu. Et non, je ne suis pas juive. Ce tatou représente l’historienne en moi. J’ai toujours trouvé intéressant l’étymologie. Trouver la provenance d’un mot et son sens historique me passionnait. De la même façon, je me suis prêtée à l’exercice avec mon prénom. C’est ainsi que j’ai découvert que mon nom, Isabelle, est un dérivé d’Élisabeth qui provient d’Elisheva en hébreu. Ce mot se traduit grossièrement à « Dieu est mon serment ». Avec un nom de famille comme Godin, c’est à croire que mes parents voulaient une religieuse dans la famille! Je suis donc revenue à la source avec mon prénom et je me le suis fait tatouer en script hébreu. Gutsy, I know! J’ai fait beaucoup de recherche pour m’assurer que c’était bel et bien la façon dont il devait être écrit. J’espère qu’il n’y ait pas d’erreur malgré mes efforts, surtout avec les étranges ponctuations dans les symboles hébraïques. Si c’est le cas well le mal est déjà fait donc plus la peine de s’en faire à ce point-ci! Je vous conseille peut-être de commencer avec une image ou du texte dans une langue que vous connaissez, juste au cas tsé!
Le deuxième (encore ci-dessous) est un peu plus quétaine. Je ne suis pas la première à me le faire faire et je ne serai pas non plus la dernière. Depuis le décès de Pierre, je suis devenue extrêmement proche des membres de ma famille. Je voulais leur rendre hommage et je me suis dit qu’un tatou me permettrait de toujours ressentir leur présence même quand je serais au loin. Ce qui rend mon tatou unique comparativement à tous les autres qui ont le mot family dans le symbole de l’infini ce sont les couleurs qui l’entourent. Ces couleurs, ce sont les pierres de naissance de ma famille immédiate. En haut vous avez le Rouge-Grenat du mois de janvier pour mon filleul Luka, à côté le Bleu-Aigue-Marine de mars pour moi et éventuellement j’y ajouterai le Jaune-Citrine de novembre pour ma nièce Marylou. En bas le Violet-Améthyste de février pour mon père Yvon, le Vert-Péridot d’août pour ma sœur Jolène et le Bleu-Saphir de septembre pour ma mère Raymonde. Je ne l’ai pas encore mis à jour car j’attends de me faire faire un 3e tatou en même temps pour ne pas avoir à payer le prix de base simplement pour une couleur de plus. Ça ne saurait tarder!
« Comment c’est? » ou « Ça doit être douloureux non? ». J’ai eu droit à ces questions souvent. Laissez-moi vous dire que j’avais la chienne! En plus je me suis dit que je devais être folle de choisir le cou pour ma première fois, ça allait sûrement être pénible! Eh ben non. Pas du tout même! Un léger inconfort du genre un moustique qui te pique et c’est tout! Je ne voyais même pas l’aiguille avec les machines qui sont utilisées maintenant. En plus, c’était dans le cou donc je ne pouvais pas voir l’artiste travailler ce qui a rendu le tout beaucoup plus supportable. Si vous êtes nerveux, je vous conseille de commencer avec un blind spot. Ça rend la première expérience bien plus facile! Tu ne vois pas le sang (parce que oui, y’en a un peu) ni l’encre (parce que oui, y’en a beaucoup!). La deuxième fois était sur la cheville et à ce point-ci j’étais juste curieuse de voir comment ça fonctionnait. Vérifiez aussi quelles sont les zones considérées comme étant le plus sensible et pensez-y bien avant de vous faire tatouer à des lieux difficiles à cacher!
Quoi se faire tatouer, c'est important. Où se le faire tatouer, ce l'est tout autant!
Quand je dis que j’ai une addiction, je ne mens pas! C’est fou mais j’en veux plus, tellement plus! Je sais déjà que j’aurai bientôt une rose des vents qui s’ajoutera aux deux autres. Probablement même qu’elle se retrouvera sur mon poignet gauche. J’hésite entre le faire en encre blanche ou en espèce de brun/bronze pour qu’il soit moins visible qu’en noir. C’est quand même un endroit très visible! Si j’ai le courage de le faire, j’en aurai aussi un sur le pied gauche... Ou sur les côtes… Ou sur le collarbone… ce sont les trois endroits où j’aimerais avoir un tatou qui devrait être les plus douloureux. Une amie s’est acheté un kit pour faire de très petits tatous et je me suis déjà offerte comme cobaye! J'ai une petite idée de ce que je veux qu'elle me fasse mais ça peut changer d'ici là. On verra dans le temps comme dans le temps héhé!
Au moins j'ai choisi le design... On verra pour la couleur!
Dans le fond, je souhaitais vous avertir. Avoir un tatou c’est vraiment nice mais faut avoir une volonté de fer pour accepter d’arrêter là! Si j’étais plus fonceuse, et que je n’en craignais pas les répercussions, j’aurais tellement une full sleeve! Yep, je suis crazy de même! Mais bon, un à la fois, toujours de bon goût et toujours réfléchi! Ce sont mes règles et je les observe religieusement!

Et vous.. Les tatous, ça vous intéresse? Vous en avez? En voulez? Suis-je la seule addictée?

Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email