Friday, 25 March 2016

CUI 2016

Bon, ça fait une semaine que nous sommes de retour de la Coupe Universitaire d’Improvisation et je n’ai toujours pas retrouvé la pleine capacité de ma voix. Ça va mal à la shop comme qui dirions! J’espère pouvoir profiter du congé de Pâques pour enfin me ramener à 100% de cette fin de semaine de fou! Cette année plus que jamais, ce fut durant les drives que j’ai le plus eu de fun! Encore une fois, raconter tous les détails de notre voyage serait beaucoup trop long et plate pour la majorité d’entre vous (ben trop d’inside joke!) donc je vais y aller par grands thèmes tout comme je l’avais fait l’année dernière.

L’Aller
On se rencontre sur le campus à 8h00 pour prendre la route direction Montréal. Il neigeait (évidemment) mais le tout s’annonçait faisable en roulant plus lentement. Café en main, nous avons pris la route. Ajout intéressant au voyage : des walkie-talkie qui nous permettait d’avoir des live updates de ce qui se déroulait d’une voiture à l’autre sans avoir à texter ou user des minutes d’appel sur nos cellulaires. Berry et Cass prenait leur tâche de communication très au sérieux et je ne peux estimer le nombre de fois que j’ai entendu les mots « Vanezuela to Rental Car, come in Rental Car » ou « over » durant notre voyage.
La gang de la Vanezuela
Deux moments marquants sur notre chemin vers la métropole québécoise : 1- Être Aroostuck parce que le Rental Car a manqué de gaz et le badtrip de Randy pour acheter, fueler et transporter la Jerry Can. Pauvre Olivier, il n’a pas fini d’en entendre parler! 2- L’arrêt obligatoire au Madrid 2.0 où les typiques shenanigans ont lieu avec les dinosaures. Enfin, nous sommes revenus en force avec notre activités préférées pendant des roadtrip, c’est-à-dire flipper off des Midland truck mais en ajoutant « NOOT NOOT » comme un élément supplémentaire. Aller-retour, on en a eu 54! Le record de l’année dernière est donc vaincu.
Avec notre chum Jerry
NOOT NOOT
Shoutout aux parents à Marcoux qui nous ont accueillis pour dîner avec des homemade sandwiches et crudités! C’était tout à fait délicieux et vraiment apprécié! Merci de prendre soin de notre chum Jerry!

Montréal et ses partys
J’ai vraiment aimé assister au match de la Licum et il y a eu de très bons moments et d’excellentes improvisations mais je ne peux m’empêcher de penser aux catégories stupides qu’on leur a données et ça me rend frustrée donc j’éviterai le sujet. (Je vais peut-être garder ça pour un plein post à un moment donné). Je souhaite quand même féliciter les membres de l’équipe étoile pour leur belle performance. Vous avez eu du fun et votre énergie était contagieuse, c’est ça l’important! (Parce que personne ne se souvient de qui a gagné la CUI en 2004 right?... Oh shit stes Moncton!!!)
Mes highlights sur l’île sont définitivement les deux soirées qu’on y a passées. Le vendredi soir est toujours la soirée durant laquelle je fête plus comme je n’ai pas à me taper 11-12 heures de route le lendemain et comme ça ne coûte pas cher considérant que je me suis tapé ce même nombre d’heure de drive avant d’arriver! Pas capable de se faufiler dans la salle pour assister aux matchs en cour le vendredi soir, on a décidé de pre-gamer au bar/bistro/thing le département. Puis on s’est rendu à l’hôtel des joueurs pour aller fêter au bar du sous-sol. Tout un dance party je vais te dire! Faisait longtemps que je n’avais pas autant lâché mon fou! (peut-être un peu trop comme en témoigne ma voix :-p ).
Bière officielle de mes brosse au Qc
Je suis restée sobre samedi soir mais je n’ai pas moins ri pour autant. Moncton et Trois-Rivières sont devenus des BFFs pour une raison quelconque et notre gang s’est mis à les troller en sale! Par notre gang, je veux vraiment dire Seb et Zack. Tout s’est déroulé autour de la table de pool. Seb a commencé en retenant les bâtons des joueurs de Trois-Rivières puis, considérant que ce n’était pas assez, a commencé à leur arracher le bâton complètement pendant qu’ils visaient. De son côté, Zack arrivait subtilement à remettre les balles en jeu après qu'ils les aient entrées sans que les deux joueurs ne s’en rendent compte. Si je ne me trompe pas, il a réussi un tel exploit digne d’un ninja à 4 reprises. Bravo les gars et merci pour les fous rires!
Moncton et Trois-Rivières
Le retour
Déjà que les road trip sont fun, ajouté par là-dessus BEAUCOUP de fatigue et ça donne des jeux vraiment étranges et des rires à gorge déployée! On a commencé par prendre des slogans de produits populaires et les attribués à d’autres produits. Je ne me souviens pas de tous ceux qui nous ont fait rire, mais deux sont restés graver dans ma mémoire parce qu’ils ne sont tellement pas politically correct! Je ne veux même pas les mettre à l’écrit parce qu’on est des mauvaises personnes!!!

On est arrêté à Sainte-Hélève-de-Bagot pour un piss stop et le dépanneur à cet endroit est une mine d’or. Nous nous sommes procuré, à la gang, un sac « Sexy surprise » de 40$ qui contenait toute sorte de sex toys. Quel investissement!! Ça nous a permis de réveillé de façon plutôt inusité 4 des 6 passagers de la Vanezuela : Un vibrateur dans l’oreille, la bouche ou la crotch, ça réveille en svp!



Chaque année la CUI est un incontournable pour moi. J’ai déjà hâte d’y prendre part de façon encore plus active alors que la Licum accueillera la 30e édition du tournoi en 2017. 30e édition et 30e anniversaire all at once!! Ça sera à ne pas manquer :-D

#ÀQuiLaCUI #ÀMonctonLaCUI #2017 
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email