Tuesday, 7 February 2017

Montréal, je t'aime!

Vous excuserez les délais, je suis encore à me remettre de ma fin de semaine en sol québécois. Cette fin de semaine était chargée en émotion de toute sorte et, bien que j’aurais préféré différents scénarios à certaines des choses que nous avons vécues, j’en ressors tout de même très satisfaite! #HabsWeberMTLSuperBowlYOLOPartyTime
That breakfast yo!!!
Nous allions à Montréal pour une raison : assister à deux matchs des Canadiens. Nos billets étaient achetés, des places plutôt médiocres mais l’important c’est qu’on y était. Sans trop entrer dans les détails, parce que ça pourrait facilement devenir extrêmement boring pour quelqu’un qui n’est pas fan de hockey, les Habs ont perdu le premier match 3-2 contre les Capitals de Washington. Ce match était enlevant bien que notre formation a tiré de l’arrière tout au long. On n’avait juste pas assez de joueurs qui étaient dedans! Ils ont ensuite perdu un deuxième match 1-0 en tir de barrage contre les Oilers d’Edmundton. J’étais tellement stressée que je ne croyais pas que j’allais passer au travers. Je voulais tellement qu’ils gagnent après avoir été témoin de la défaite hier. Je souhaitais de tout mon être que l’équipe offre une victoire à leur 2e gardien, Al Montoya, qui s’est donné corps et âme pour les emmener si loin. Lorsque la défaite a été confirmé, je n’en pouvais plus et je me suis retrouvée à pleurer tellement j’étais triste pour lui.
Défaites mises à part, être de retour au Centre Bell pour une 4e et 5e fois était tout un feeling. Je ne me lasserai jamais d’y être. J’aime cet endroit comme j’aime mon appartement, ou la maison de mes parents. Je m’y sens étrangement chez moi. Les sports sont rassembleurs et ça m’a fait du bien de partager ces quelques heures avec mes amis et des milliers d’étranger dans un monde où on est de plus en plus divisé sur tous les god damn sujets! Deux autres choses à noter quant à notre visite au Centre Bell :
La 1ère – Mon Dieu que c’est étrange assister à des matchs en après-midi. Notre cerveau est tellement conditionné à ce qu’un match finisse vers 10h30-11h00 et les émotions qu’on y a vécues étaient tellement intenses qu’on était tous ÉPUISÉS une fois sorti du bâtiment. Le samedi, on est allé manger puis on est retourné à l’appartement sans plus. On a pris quelque drink et nous étions tous couchés à 9h30. On était un peu plus en forme dimanche grâce au SuperBowl, mais ça c’est une histoire pour un autre paragraphe.
Toujours important d'avoir Marc Bernier avec nous!
La 2e – On a eu un fun fou à se faire remarquer grâce à mon jersey de Subban qu’on avait modifié pour l’occasion. Un peu de tape et un marqueur est tout ce dont on avait besoin pour que le #76 de Subban devienne le #6 de Weber. Ann Marie s’est fait photographier à deux ou trois reprises, le lendemain Zack s’est fait tourner de bord pour que tous les agents de sécurité puissent bien voir le tout. On a vu des dizaines de personnes sourire et pointer le jersey et plusieurs personnes nous ont offert leur commentaire. Avec nos commentaires niaiseux de McDavid et Ovechkin sont overrated, c’était mes highlights de nos visites au Centre Bell.
Le fameux SuperBowl. Assoyez-vous confortablement parce que ce paragraphe va être un peu plus long mais ça en vaut la peine! Donc après le match Canadiens-Oilers, on est retourné dans le bout de l’appartement à Ann Marie pour souper/boire pendant le SuperBowl. Zack était déjà très déçu à cause de sa « curse » (il a été voir ses équipes live à 8 reprises maintenant et n’a jamais pu assister à une victoire), il est fan des Patriots alors quand les Falcons ont rapidement pris les devants, son humeur ne s’est pas du tout améliorer. Pendant la mi-temps, on les a perdu dans le mall lui et Amy pendant que Ann Marie et moi on est resté pour profiter de la performance extraordinaire de Lady Gaga – she’s the best!! Ils sont revenus à temps pour le retour au jeu mais le mal avait déjà été fait, Zack nous propose de partir et c’est ce que nous avons fait alors que les Pats marquaient leur tout premier touché de la soirée. Ann Marie et moi on monte pour aller se baigner - oui il y a une piscine dans son bloc - et eux décident de rester dans l’appartement où il n’y a pas de télévision en passant. On revient plusieurs minutes plus tard et les deux autres sont endormis. Je me change et m’installe pour la nuit mais je décide de vérifier les médias sociaux avant de me coucher……..
………. Oh non! Je ne peux pas m’en empêcher. Je ris le plus silencieusement possible mais me retenir avec un tel fou rire me fait mal. Ann Marie sort de la douche et je me précipite pour lui chuchoter la nouvelle. On n’en revient pas. On rit. Je pleure… Ça ne fait plus aucun bon sens. Évidemment, le bruit fini par réveiller Zack qui ne sait pas si je ris ou pleure et donc nous demande ce qui se passe. On lui annonce la nouvelle et, bien évidemment, il refuse de nous croire. Ces quelques minutes étaient PRICELESS! J’ai toujours dit que « Ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini », ben on en a eu la preuve concrète dimanche soir. Je crois qu’il a appris sa leçon!
J'ai pris cette photo lundi matin au cas où il ne nous croyait toujours pas!
C'est donc ainsi que s'est terminé notre fin de semaine en ville. Montréal, tu continues à délivrer comme à toutes les fois où je te visite. On se revoit bientôt je l’espère!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email