Tuesday, 21 February 2017

Un tournoi amical? Ben oui. Toujours plus d'impro!!

La saison des tournois d’improvisation vient d’être lancée, la fin de semaine dernière, à Fredericton. J’ai pris part à ce qu’on appelle un tournoi amical pour la première fois depuis… ouf… 2013? Je ne me souviens plus mais je sais que c’était à Campbellton. Qu’est-ce que ça veut même dire ça, un tournoi amical anyway?

Le circuit d’improvisation secondaire a deux tournois officiels par an : Le tournoi de qualification et la Gougoune Dorée. De temps en temps, une école offre d’accueillir des équipes pour un tournoi supplémentaire. Ces tournois n’ont aucun impact sur le classement général du circuit et ne sont pas organisé sous la bannière d’Improvisation NB. Les règles y sont un peu moins strictes et, comme il n’y a pas d’ombudsman à proprement dit, il ne peut y avoir de contestations. Dans le fond, le but de ces événements c’est d’offrir une expérience de tournoi supplémentaire aux jeunes à titre de préparation aux tournois officiels. Ça se veut léger et pédagogique et, bien qu’il y ait un classement, des demis, une finale et des prix, on y met de côté la compétitivité pour favoriser les échanges et le bon temps.
Improvisation NB a offert de tâter le pouls auprès des membres de son réseau pour trouver des officiels et c’est ainsi que je me suis retrouver à prendre part à l’amicale. Nous n’étions pas un gros groupe, ce qui a donné un horaire chargé avec peu (AH! Lire ici « PAS ») de pauses. Ça me rappelait la vieille époque - On ne se le cachera pas, je fais parti des meubles et on utilise le terme « ancienne » pour me décrire - où on n’arrêtait pas du tout du weekend. Ce tournoi a tellement été nostalgique pour tellement de différente raison. Retrouver Fred et Chalif dans l’équipe des officiels m’a permis de revivre tellement de bons moments qu’on a vécu à partir de mon arrivée à l’université. Le dernier tournoi auquel j’ai pris part à Fredericton était en 2009, l’année à laquelle j’ai commencé à arbitrer, méchant throwback! Toujours un plaisir aussi de revoir les entraîneurs avec qui j’ai partagé la scène dans le passé et qui sont devenus des amis bien plus que des connaissances. Je ne peux passer sous silence que, comme à chaque tournoi, retrouver Edmond Tournedos Levesque – Sorry not sorry - est toujours un plaisir indescriptible. S’en est même ridicule qu’on ne se voit que durant ce genre d’occasion. On est dû pour une couple de round de Priceless man! ANYWAY… Assez parler de moi pi du fait que je suis rendue vieille, parlons du tournoi un peu. Je suis convaincu que c’est ce à quoi vous vous attendiez en lisant ceci de toute façon!
Throwback à Cartable Clown!
Sept équipes se sont présentées à Fredericton vendredi soir pour prendre part au tournoi. Les régions de Bathurst, Campbellton, Dalhousie, Edmundston, Grand-Sault, Fredericton et Dieppe étaient représentées. À quatre matchs préliminaires pour chaque équipe, l’horaire était très chargée! Je craignais un peu que ça affecte la qualité du spectacle. Qu’on se le dise, c’est demandant physiquement ET mentalement faire de l’impro et donc les jeunes avaient un défi de taille à relever en ajoutant un match à leur routine de tournoi habituelle. Somme toute, le défi a été relevé par les joueurs et nous avons tout de même eu droit à de super bons moments!
Les meilleurs moments de jeu :
-          La maîtrise dont ont fait preuve les équipes durant les « À la manière de… ». Il s’agit quand même d’un défi supplémentaire important et elles m’ont toute grandement plu. Que vous ayez participer au récit fantastique, au récit policier, au western, à l’horreur ou à la BD, chapeau!
-          Coup de cœur aussi aux rimées de Bathurst et Dalhousie durant leur 1ère rencontre. Ça m’a pris quelques minutes pour même réaliser que c’était une rimée tellement le tout était naturel.
-          La première demi-finale qui commence avec 3 comptages TELLEMENT serrés! Ça démontrait que les deux équipes méritaient leur place!


Les meilleurs moments des officiels :
-          Les personnalités différentes de chacun de nos 5 arbitres. Vous avez donné tout un show à votre façon et vous m’avez rendu fière guys! Justement, parlant de ça :
-          « Mon temps est précieux… J’ai une maîtrise » ET « Tu reviendras me voir quand tu auras gagné un championnat national » - Mathieu Chalifoux
-          « J’ai le privilège de partager la scène avec un champion national. Accordez-moi quelques secondes pour lui serrer la main. Michel Hédou! » - Fred Melanson alors que Chalif est son juge de ligne.
-          Nick Berry qui essaie ben fort dimanche matin mais me nomme comme arbitre en chef au lieu de Fred.
Les meilleurs moments hors de l’arène :
-          Souligner la disponibilité de Patrice Cammarano à voix haute lorsqu’un nettoyage était nécessaire n’était définitivement pas suffisant. Après lui avoir lancé mon idée, Fred n’a fait ni une ni deux et, avec le morceau de chaise qui a été détruite durant la weekend, un stylo et ben de la tape, on a créé un prix dernière minute pour le Concierge du tournoi! – On est cave!
-          Les commentaires que Paul-André lançait aux arbitres depuis le public. C’était random, souvent plus nice que d’autre chose mais toujours drôle.
-          Mathieu Lewis qui troll son équipe HARD en leur faisant croire qu’ils sont expulsés du tournoi.
-          « Eeuuuhhh… Est-ce que tu t’appelles Gabrielle?!?…. OH SHIT OUI!!! » - Gabrielle Gagnon
Y’en a tellement eu, y’en aura tellement plus dans les autres tournois!! Au risque de me répéter je me dois de remercier Andy et toute l’équipe de Fredericton pour nous avoir si bien accueilli et nous avoir offert une awesome fin de semaine. Un énorme merci à mon équipe d’officiel qui a été entertaining et prête à tout malgré l’horaire chargé! Toutes mes félicitations à l’équipe de Dalhousie qui ont remporté les grands honneurs du tournoi.
Au plaisir de tous vous revoir dans 38 jours!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email