Tuesday, 9 May 2017

Mon rêve va bientôt se réaliser!

Oh god… OH DEAR GOD!!! C’est fait. C’est maintenant officiel. J’ai réservé mon vol, je ne peux donc plus reculer. Je ne me peux plus, je panique mais c’est une bonne panique. Les émotions se battent en moi pour ressortir : La joie, l’excitation, la peur… Je m’en vais à Londres!

Je me souviendrai probablement toujours des journées où nous allions chercher mon père à l’aéroport à Bathurst. Il revenait de ses typiques réunions pour les Scouts. J’étais trop jeune à l’époque pour réaliser comment incroyablement choyé il était de pouvoir parcourir le monde grâce à sa position au niveau national. Il a visité tellement de pays et a été accueilli à des lieux fermés au public ordinaire. Il était, en quelque sorte, un ambassadeur pour notre pays et donc s’est fait accueillir par de la royauté en Thaïlande et au Maroc pour ne nommé que ces deux pays. Une carte du monde était affichée dans la chambre de mes parents et quand il partait, ma mère nous montrait à ma sœur et moi où mon père se rendait. Malgré cet aide visuel, je ne comprenais toujours pas trop l’ampleur de tout cela. Encore aujourd’hui, j’ai de la difficulté à m’imaginer que les Scouts, oui les Scouts, lui ont permis de faire toutes ces découvertes. Il est allé à de nombreux autres endroits dont en Carthagène, en Norvège et à Hong Kong, ceux dont je me souviens off the top of my head.
Baden Powell est originaire du Greater London, c'est donc logique que mon père s'y est rendu.
L’un des lieux qu’il a visiter qui m’a toujours intrigué, c’est l’Angleterre. Je ne sais pas exactement ce qui m’a accroché : l’architecture, la royauté, l’histoire en général… Mais je me souviens que je pouvais passer des heures à être assise à regarder les photos de son voyage. Je me suis dit que je voudrais voir ce pays un jour. On peut donc dire que ça fait longtemps que ça se brasse. Plusieurs années plus tard, j’ai découvert tant de films et téléséries qui mettaient Londres en arrière-plan, ça ne faisait que m’encourager encore plus à enfin voir, de mes propres yeux, cette ville qui me fait rêver. Mon père y est retourné avec ma mère et un couple d’amis il y a de cela quelques années et je n’ai jamais été aussi jalouse que pendant ces 10 jours. À leur retour, voir les photos, les souvenirs qu’ils nous ont rapporter, les anecdotes, ma tête ne voulait plus arrêter de tourner. J’allais mettre les pieds en Angleterre un jour et ça faisait mieux d’être dans un futur assez rapproché!

Le temps a passé, ma vie a changé boute pour boute et, alors que je planifiais m’y rendre à l’été 2014, mes plans sont TRÈS rapidement tombés à l’eau. J’ai fait mon deuil de cette aventure qui ne prenait toujours pas son envol assez vite parce que j’avais bien d’autres choses à quoi penser. Cet automne, je me suis mise à y repenser. Avec un emploi stable, et sachant très bien que j’aurais des paiements en moins à partir de l'année prochaine, je planifiais y aller, toute seule s’il le fallait, au printemps-été 2018. C’était dit haut et fort, je me devais de le faire pour que ça arrive. Sauf que…
Voilà qu’une amie vient à parler de vols vraiment abordables pour s’y rendre cet automne. Ah… Est-ce qu’elle est sérieuse? Man… Elle l’est! Qu’est-ce que je fais? Est-ce que je me lance? Est-ce que j’en ai les moyens? Est-ce que c’est raisonnable? Réponses faciles : GO. OUI. PEUT-ÊTRE. NON. Pas grave, quand est-ce que tu t'es arrêté de faire quelque chose de déraisonnable, tu y vas fille!
C’est donc chose faite. Je prendrai le train en direction de Montréal pour ensuite y prendre l’avion le 6 octobre 2017. Vol de nuit qui me mènera en sol britannique le 7 au matin pour ne reprendre l'avion que le 14 octobre. AAAAAAAAHHHHHHH!!!! Ce que nous planifions y faire? C’est encore une zone grise. On va sûrement voir la majorité des landmark les plus connus. Est-ce qu’on va rester à Londres pour l’entièreté de notre séjour? Peut-être pas. On a du temps en masse pour en parler et se donner les grandes lignes de notre itinéraire. C’est toujours bon de laisser place à un peu d’improvisation aussi. De toute façon, notre départ n’est quand même que dans 5 mois… AAAAAAAAAAAHHHHHHHHH!!!!
Je suis tellement énervée que j’ai déjà commencé à planifier les vêtements que je vais emmener avec moi – je sais que je suis insane. Le hostel est réservé, le vol est acheté, maintenant ne reste plus qu’à continuer à me mettre de l’argent de côté pour pouvoir profiter à fond de mon expérience en sol britannique. On s’en reparlera à nouveau d’ici mon départ. Je ne pouvais garder le tout sous silence pour plus longtemps. JE VAIS À LOOOOONNNNNNNDRES!!!!!

See you soon London!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email