Monday, 10 October 2016

Je suis reconnaissante... envers vous!

Je commence à ma sentir mieux. Je dois me ramener à ma routine donc, question de rattraper le temps perdu, je me suis dit que je vais écrire plusieurs posts au courant de la semaine. Ces posts seront évidemment plus courts que la normale. À part peut-être pour celui-ci.. En ce jour de l’action de grâce, je suis reconnaissante pour quelque chose qui peut sembler stupide, mais qui a changé ma vie et a fait de moi une meilleure personne.

On est en 2016. Il faut comprendre qu’il existe toute sorte de réalité dans notre monde. L’arrivée de l’internet a ouvert tellement de frontières et, du même coup, a ouvert les yeux de plusieurs face à de nombreux problèmes sociaux que nous croyions presque inexistants. J’ai toujours été intéressée par l’histoire et l’actualité, mais aujourd’hui je reconnais que sans Facebook, mais surtout Twitter, je serais sûrement beaucoup moins informée face aux courantes situations qui se développent à travers le monde et je serais aussi sûrement moins ouverte d’esprit.

Les médias sociaux ont ouvert mon monde sur la politique étrangère, sur les conflits mondiaux, sur les mouvements des minorités, etc. Évidemment, l’éducation que j’ai reçu a fait de moi qui je suis. Être exposé au reste du monde ne m’a pas rendu féministe ou tolérante envers les différentes races, religions et orientations sexuelles puisque je l’étais d’avance. Ce qui est extraordinaire avec les médias sociaux, c’est qu’ils m’ont permis de découvrir qu’il y a tellement de gens à travers le monde qui ont les mêmes valeurs que celle qui me tiennent tant à cœur. Je refuse de me laisser décourager par les nombreux idiots qui peuplent le web. Il y a beaucoup trop de positif qui en ressort pour s’arrêter sur les quelques points négatifs qui en découlent.
Cette communauté internet, elle m’a permis de demeurer aussi saine d’esprit que possible dans mes moments les plus bas. Je l’ai vécu first hand la semaine dernière. Mon état d’esprit était terriblement instable au point où mes nerfs m’ont lâchée. Je n’avais jamais vécu une véritable attaque de panique. J'ai perdu tout contrôle sur mon corps. Mon coeur battait à tout rompre, mes mains tremblaient, ma tête tournait et j'avais de la difficulté à respirer. Je ne peux pas concevoir de quoi à l’air la vie d’une personne qui doit constamment se battre contre ces troubles. J’ai un immense respect pour eux. Ces gens en ligne que je connais à peine sont comme un safety net. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si je n’avais pas eu cette tribune pour extérioriser tout ce qui se passait dans ma tête. J’en avais gros sur le cœur et même si personne n’aurait pris la peine de me lire ou de me répondre, juste le fait de mettre à l’écrit ces problèmes qui me semblaient insurmontable m’a permis de passer au travers cette impasse beaucoup plus rapidement que j’aurais cru possible.

Cette fin de semaine, j’ai pris beaucoup de temps pour moi. J’ai passé du temps avec de bons amis. Je me suis mise à écrire. J’ai dormi. C’est incroyable comment ces quelques petits gestes font une énorme différence. À partir de maintenant, les choses ne peuvent qu’aller de mieux en mieux.

Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email