Friday, 26 August 2016

Je suis acadienne sauf que...

OK. Je suis une Godin. J’ai aussi du sang de LeBreton et Thériault. Je suis tellement originaire de la Péninsule Acadienne que ça en fait mal. Vous me demandez à quel groupe je m’identifie, je vous répondrai sans hésitation que je suis Acadienne! Dans le fond mon sentiment d’appartenance se décrit comme suit : Acadienne > Canadienne > Néo-Brunswickoise.
Je suis fière de mes origines. Pourtant je n’ai pas encore véritablement vécu la pleine expérience acadienne. Tu croirais pourtant! Quand les gens de l’extérieur pensent à l’Acadie, il y a plusieurs choses qui leur viennent à l’idée. Ils sont francophones : check! / Ils vivent en Atlantique : check! / Ils vivent comme au Village Historique Acadien : Check (je l’ai visité… souvent! Je vis au 21e siècle quand même j’écris un blogue!) / Ils parlent chiac : franglais mais ça fait partie des accents donc check! / Ils font ben du bruit le 15 août : check! / Ils mangent du fricot : check! / Poutine à trou : check! / De la râpure : euh… / De la poutine rapée : quoi??
Un VRAI bon fricot!!
Trop de mes proches et de mes amis me jugent pour ne jamais avoir essayé ces mets typiquement acadiens. J’ai donc décidé qu’il était temps que ça change! Je suis à l’Expo-Kent depuis mercredi et j’y serai toute la fin de semaine. Hier, j’ai décidé de me lancer dans le vide et de finalement essayer une poutine râpée. Oui oui! J’ai sacrifié de mon argent sur un gamble que maybe peut-être perhaps je ne détesterais pas ça. J’ai donc décidé de documenter mon expérience. Voici mes impressions :

-          Le concept : Ok. J’aime des patates. J’aime de la viande salée. Ça peut pas être si pire que ça ensemble? Right?
-          Le look : Oh god… euhmm… C’est tellement gooey. Comme sérieusement là. Ça regarde tellement gross! Ce n’est pas regarder ça qui m’a ouvert l’appétit. Avec quoi je mange ça? Du sucre brun? Ben voyons… C’est dont ben contre-intuitif! On m’a aussi recommandé juste sel et poivre. On va essayer les deux!
J'aurais dû poser l'intérieur aussi mais je monde me regardais bizarrement... #ComtéDeKent
-          Le goût : Well… Je m’attendais à pire! Les deux options : sucre ou sel et poivre sont fine. Le problème principal pour moi, c’est qu’il n’y a pas assez de viande pour le montant de patate. Les patates râpées et bouillies n’ont presque plus de goût donc la viande devrait être plus présente pour compenser. Je comprends pourquoi plusieurs sont repoussés par la texture. Je ne sais même pas avec quoi je pourrais comparer l’expérience.

Bon ben c’est fait. Une step de plus dans mon aventure acadienne. Overall, je dirais que c’est OK mais sans plus. La texture est étrange et ça vient rapidement écœurant. Je n’ai d’ailleurs pas fini celle que j’ai achetée parce que c’est devenu too much. Ma plus grande critique, c’est le fait qu’au moment où j’écris ces lignes, mes mains sentent weird même si je n’ai même pas touché la nourriture sans les ustensiles. Je peux juste imaginer que mon haleine doit être extraordinaire. M’en va me laver les mains et me pogner une menthe moi là! Ça valait quand même la peine d’essayer.

Une vraie acadienne,
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email