Monday, 1 August 2016

Bonne fête de Nouveau-Brunswick

Notre province n'est peut-être pas parfaite. Je dirais même qu'elle est loin de l'être. J'ai par contre déjà parlé de la lutte que notre population unilingue anglophone a décidé de mener contre la population bilingue qui a dû s'adapter pour survivre. Je devais en faire rapide mention mais je ne veux pas m'y attarder aujourd'hui. Aujourd'hui, je souligne le congé férié en parlant des bons côtés du NB.
Notre province contient tellement de régions aux couleurs différentes. Certains verront cela comme une faiblesse, pour moi c'est une richesse incroyable et indescriptible. Je continue à dire qu'il me faut visiter le sud-ouest du Nouveau-Brunswick comme il s'agit de la seule section que je n'ai même pas encore frôlé.

Notre province m'a permis de rester fortement connecter à la nature. J'ai grandi dans une région rurale où ma maison était entourée par un boisé assez profond merci. Même en vivant dans l'un des centres urbains les plus importants du NB, je peux garder ce contact avec la nature très facilement. La ville de Moncton est quand même une ville verte qui n'est pas encore victime de trop de pollution. Je n'ai qu'à me déplacer quelques minutes en voiture pour avoir accès à de nombreux parcs, plusieurs plages, etc. Je le dis souvent lorsque je conduis, les paysages au NB sont de toute beauté. En vérité, les mots que j'utilise sont "Majestic as fuck" mais ça c'est une autre histoire!
Majestic
as
fuck!
Hopewell à marée haute, Johnville l'automne et la rivière St-Jean
Vivre au Nouveau-Brunswick m'a permis de devenir bilingue. Oui il s'agissait plutôt d'une obligation comparativement à un choix mais j'en suis tout de même ressortie plus forte et compétente. Mon anglais n'est pas parfait, loin de là. Je perds aussi mon français écrit comme je ne l'utilise que trop peu, d'où la création de ce blogue. Mais le fait de pouvoir m'exprimer efficacement dans deux langues me remplit de fierté.

C'est quelque peu ironique que nous sommes sortis de la province pour la fête du NB. Ça fait quand même du sens comme tous les sites de camping ont dû être complètement booked. Je parlerai de ce voyage de camping vendredi parce que je suis bien trop épuisée pour entrer dans plus de détails aujourd’hui. J’aime juste me souvenir de la raison pourquoi nous avons droit à un congé. Le Nouveau-Brunswick n’est pas parfait, mais je l’aime quand même étrangement. Je ne pourrais honnêtement pas me voir vivre ailleurs qu’ici.

J'espère que vous avez tous eu un bon congé provincial!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email