Saturday, 15 April 2017

Ce que j'ai appris en essayant de trop en faire.

Il y a des batailles qui valent la peine d’être menée jusqu’au bout. D’autres… ben elles sont pas mal plus futiles! Je sais que mon mode de vie n’est pas le plus sain et j’essaie de faire des changements pour me sentir mieux avec moi-même. Le problème c’est d’essayer de trop en faire en un seul coup.

Mes plus grands défis à relever? Être plus active, manger mieux et moins souvent au resto. L’un des premiers gestes que j’ai posés pour reprendre le dessus de ce côté, c’est de me lancer dans les produits IsaGenix. Vous vous souviendrez peut-être que j’en avais parlé il y a de cela quelques mois. Il y a toute sorte d’histoire de succès qui entoure ces produits; mon histoire n’en fait pas parti. Pour moi, manger est l’un des plus grands plaisirs de la vie et donc, me priver de deux repas par jour en le substituant par un shake, ça n’allait pas marcher. Je n’avais pas la motivation nécessaire pour que ça soit efficace. En plus, les produits étaient très coûteux et ça me coupait donc l’accès à de bonnes collations (fruits, légumes, etc.) par faute d’en avoir les moyens. C’était tout simplement trop radical pour moi et c’est pourquoi je passe à autre chose.
J’aime cuisiner, mais pour les autres. J’ai donc décidé de renverser la vapeur. Depuis que Isagenix a pris le bord, il est important pour moi de me créer une routine de repas. Mon véritable problème quand vient le temps de me préparer des repas, c’est que je ne sais pas trop comment cuisiner pour une seule personne. La solution est simple : Je cuisine comme à l’habitude et mes repas pour la semaine sont donc réglé! Je l’ai fait à quelques reprises déjà et ça semble marché jusqu’à maintenant. J’essaie autant que possible d’avoir beaucoup de légumes en accompagnement donc je me suis procurer des légumes congelés mais aussi, je me suis engagée à faire une petite épicerie selon mes besoins aux deux semaines plutôt qu’au deux mois. Y’a du monde qui ne pourrait faire ceci par besoin de variété dans ce qu’ils mangent. Ce n’est pas le cas pour moi alors tant mieux! Du coup, en ayant des repas préparés d’avance et de plus petites épiceries, j’économise des sous qui me seront bien utiles ailleurs!
Maintenant, je me suis remise au gym. En fait, remise c’est bien vite dit. J’essaie de le faire fitter dans ma routine à nouveau mais c’est tellement facile de se trouver des excuses! De ce côté, j’essaie de ne pas trop m’en faire. Le problème majeur, c’est que j’ai pris la décision de m’y remettre la même semaine que j’ai décidé de changer mes habitudes alimentaires. Un c’est bien, mais deux c’est mieux qu’ils disaient… Je commence tranquillement à m’habituer à ce défi que je me suis lancée côté nourriture alors c’est bien normal que le gym ne suit pas immédiatement. Je prends le gym comme du temps avec moi-même, pour moi-même et ça viendra rapidement une partie intégrale de ma semaine. Mon sac est toujours fait, avec tout mon essentiel de workout. Je suis pleine de bonne volonté, suffit que je passe de la parole aux actes!
Avec le temps, j’ai observé tellement de gens, moi y comprise, essayer de faire de grands changements dans leur vie sans pour autant qu’il y ait de réels résultats. Ici je crois que mon attitude m’aide beaucoup. C’est correct si ça ne marche pas du premier coup. Trop en prendre d’une shot ne va pas rendre les choses plus faciles, au contraire. Peu importe, je garderai la tête haute et je prendrai les choses une journée à la fois. De cette façon, je ne peux que bien m’en tirer!
Shotgun Godin

No comments:

Post a Comment

Follow by Email