Tuesday, 4 April 2017

#ImproQualif v.2017

OK… Comment abordé le sujet d’un autre tournoi d’improvisation sans devenir extrêmement redondante? La réponse : c’est impossible! Je devrais moins en faire ne serait-ce que pour que le contenu de mon blogue soit plus diversifié. HA! Comme si ça va ever arriver! Un autre tournoi vient de se terminer. Des douze équipes présentes au tournoi de qualification, huit se sont classées pour se rendre au championnat provincial – la Gougoune Dorée – qui aura lieu en mai.
Un peu à l’image du tournoi amical de Fredericton en février, l’équipe d’officiels était trop peu nombreuse. Ça a occasionné des journées TRÈS chargées pour tout le monde. Par contre, ça nous a permis de développer une meilleure chimie au sein de l’équipe d’officiels. On était très à l’écoute les uns des autres et ça nous a permis de ne pas prendre trop de retard tout au long de la fin de semaine. On était très diversifié aussi comme équipe : On avait l’équipe habituelle, des recrues qui venaient tout juste de graduer et trois « anciens » qu’il était plaisant de ravoir des nôtres. Aux recrues – Félix, Jacques-André, Sam et Vincent – j’espère qu’on ne vous a pas trop traumatisé et que vous avez pu profiter au maximum de cette première expérience de tournoi dans notre équipe. Les « anciens » - Chalif, Fred et Marty – on se serait cru en 2010 mais avec plus de sagesse et moins de drama, so… you know… juste les fun parts!  À part être malade… ça c’était plus plate! On a tous été colons mais on a eu un fun fou à le faire comme d’habitude. Même si je sais qu’on ne pourra tous y être, j’ai déjà hâte de reprendre ma place au sein de l’équipe pendant la Gougoune même si ce ne sera pas à titre d’arbitre.
Ce qui m’a plu le plus en fin de semaine, ce sont les inside jokes et les manigances stupides qu’on est venu à continuer ou à partir de nulle part. Quand je dis qu’on était colon, on l’a été et pas à peu près! Chanter beaucoup trop de Nickelback tout au long de la fin de semaine… Stupide! Créer et détruire des équipes pour le Zèbre d’Or en chantant le Game of Thrones theme à tue-tête… Cave! Faire des tests de souplesse en kickant au-dessus de la tête de membres de l’équipe d’officiel… Idiot et dangereux! Aaaahhh Classic Brent! Ou attend… c’est tu Vintage Brent cecitte??! Le thème de ce tournoi est définitivement des membres de l’équipe d’officiels qui perdent EVERYTHING EVERYWHERE !! Enfin, le match spécial du samedi soir était le summum du trolling entre les coachs et officiels ainsi qu’entre Chalifoux et tout le monde présent autant pendant les impros que durant les procédures de match. C’était divertissant sur tellement de niveau. Bravo et chapeau aux participants!
Dans un monde idéal, les équipes du circuit serait bien moins éloignées et on aurait la chance de vous voir jouer bien plus souvent. Je suis toujours fébrile avant chaque tournoi à l’idée de revoir mes amis de longue date, de faire de nouvelles connaissances, d’être épatée par le talent de la relève néo-brunswickoise mais, dès que le tournoi commence, j’ai un drôle de bittersweet feeling qui prend le dessus parce que, tout comme la discipline qu’ils mettent en valeur, les tournois eux-mêmes sont éphémères. Tant de travail, tant de préparation pour un seul weekend qui ne cumule que 44 heures incluant les (trop peu nombreuses) heures de dodo… Le premier match commence le vendredi soir et déjà la remise de prix est si proche. J’ai écrit, à 15h00 le dimanche, que je m’ennuyais déjà de vous et c’était la vérité. L’école était vide et sans vie et c’était triste à voir.  En quelque part ça fait aussi parti de la game. C’est ce qui rend ces moments si spéciaux et si c’était plus long, je m’en plaindrais sûrement. Je suis une éternelle insatisfaite, que voulez-vous que je vous dise de plus!
Au moment du départ
Tiens justement… Il faut tout de même que je vous avoue quelque chose : Je me suis réveillée lundi matin avec un sourire aux lèvres. Contrairement à la CUI, une belle fin de semaine d’impro s'est terminée et j’ai pu profiter d'un break! Ben oui… Mars est tellement chargé de ce côté que je profite amplement des quelques journées de congé qui me sont offertes d’ici la fin de semaine. Parce que ben oui ben sur… Je me suis embarquée dans un spectacle d’impro vendredi après-midi, la LISPA vendredi soir et je donne des ateliers d’impro à PEI dimanche. Je crois que j’ai un problème héhé! Ce n’est pas la pire des addictions mais ça en reste certainement une! Donc au final, je me plains que ça fini trop vite mais je me réjouis d’avoir un break… N’essayer pas de me comprendre, je n’y arrive pas moi-même!

Quels ont été vos moments favoris de la fin de semaine? N’hésitez pas à commenter ici ou sur Twitter et/ou Facebook!
Shotgun Godin

1 comment:

  1. Frogs be Frogs, man.

    Belle fds, sauf les boutes où j'étais plié en deux avec des crampes évidemment.

    Mes 2 moments d'impro préférés: Impro de trolling à la manière de Beaudelaire/Perrault/Loup Garou. Parfait marriage de deux idées Finale Dalh-Edston - se shooter au tricot.

    ReplyDelete

Follow by Email